Zwarte vogels in de bomen

Après Diep in het bos (Au fond du bois) (1999) et Vadria (2000), Dick van der Harst et Eric De Volder s'unissent de nouveau pour aborder un thème qui adopte petit à petit des proportions immenses.

Zwarte vogels in de bomen (Des oiseaux noirs dans les arbres) parle de paysans en colère, de vaches malades, de vies empoisonnées et de tous les autres cadavres abandonnés sur le champ de bataille de cinquante ans de politique agricole et de modernisation, de toutes ces fosses à purin qu'on a laissé déborder et des milliers de familles qui s'y sont noyées.

Zwarte vogels in de bomen plonge dans l'histoire d'une famille de paysans; pour l'évoquer, la musique de Dick van der Harst remonte jusqu'au haut moyen âge.

Par moments, la musique possède des sonorités célestes, mais les personnages sont à terre, le visage dans la boue. Dans Zwarte vogels in de bomen, nous dansons la danse macabre avec une famille de paysans à bout de forces. Et je chante allègrement: qu'elle est belle, la vie de paysan !

Nous ouvrons la porte de derrière et nous entrons dans la cuisine de la famille Spiesschaerts, qui s'apprête à faire son nième emprunt. Ces agriculteurs ont du mal à joindre les deux bouts, et ce qui se passe dans la porcherie pourrait définitivement sonner le glas de la ferme. Le mariage de l'une des filles avec un voisin et ami semble assurer la survie de l'entreprise agricole. Mais "quand on pense qu'on a tout vu, voilà qu'il y a cette corde qui pend là…". Même s'ils se retrouvent "la gueule dans la merde", ils reprennent à chaque représentation la lutte pour éviter la ruine de la famille et de la ferme.

Autrement dit : creuser est nettement plus facile que remblayer; le paysan continue ses labours…

 

Première 18 mai 2002 de Bottelarij Brussel

Zwarte vogels in de bomen
Zwarte vogels in de bomen
Zwarte vogels in de bomen

Distribution

  • TEXTE, MISE EN SCÈNE & CONCEPTION Eric De Volder
  • MUSIQUE Dick van der Harst
  • AVEC Paola Bartoletti, Elise Caluwaerts, Kim Delcour, Ann De Prest, Leen De Veirman, Liam Fennelly, Johan Knuts, Jowan Merckx, Ineke Nijssen, Noémi Schellens, Hendrik-Hein Van Doorn, Katelijne Van Laethem, Jan Van Outryve
  • DRAMATURGIE Ellen Stynen
  • CONSTRUCTION INSTRUMENTS Herman De Roover & Thijs Van der Harst
  • COSTUMES Claudine Grinwis
  • PRODUCTION Toneelgroep Ceremonia & LOD muziektheater
  • COPRODUCTION Zeeland Nazomer Festival, Kunstenfestivaldesarts
  • SOUTIEN Koning Boudewijnstichting

Encore plus?

Autres productions en archives