"Les spectacles d'Inne Goris se voient de préférence dans une ville lointaine et en solitaire. Il faut pouvoir y rester quelque temps par la suite, comme entre les contours encore chauds qu'un corps a imprimé dans l'oreiller. Ces spectacles articulent plusieurs vérités à la fois, mais celles-ci se comprennent uniquement quelque part à hauteur du cœur." – Wouter Hillaert

INNE GORIS  obtient en 1997 son diplôme de la Toneelacademie Maastricht avec le spectacle Niet in staat tot slechte dingen. Après des passages à BRONKS, en tant que collaboratrice éducative, et chez Ultima Vez (Wim Vandekeybus), comme dramaturge, elle crée sa compagnie ZEVEN. Ce nom est un verbe qui signifie « tamiser », action qui sert de moteur au trajet d'Inne Goris. Elle recherche activement les vestiges d'un ensemble plus vaste, elle tente de révéler ce qui est caché, l'essence même des choses. Les résultats de cette approche sont des spectacles très personnels balançant sur le fil entre l'art plastique, le théâtre et la danse. Ces créations vous entraînent dans un autre monde, vibrant d'émotions contenues, d'images et de mouvements captivants. Son théâtre ne doit pas toujours être « juste », mais il veut surprendre et il peut déstabiliser.

C'est sous l'égide de BRONKS qu'Inne Goris crée Zeven. Elle y trouve sa voie ; ce spectacle est le point de départ de son trajet artistique. Drie zusters (2003), la première production de sa compagnie ZEVEN, s'inspire librement du grand classique Les Trois Sœurs de Tchekhov. La pièce remporte le Prix 1000Watt du spectacle jeune public le plus impressionnant de Flandre et des Pays-Bas. Pride&Prejudice (2004) est également nommé au Prix 1000Watt. De dood en het meisje (2005), d'après le quatuor à cordes La Jeune fille et la Mort de Schubert, est une création visuelle et musicale sur le sentiment de perte, interprété par six adolescentes. La petite fille qui aimait trop les allumettes (2006), d'après le roman éponyme de Gaétan Soucy, est le premier spectacle pour adultes de ZEVEN. Naar Medeia (D'après Médée – 2008) et Nachtevening (Équinoxe – 2009), deux spectacles inspirés du mythe de Médée, s'adressent également à un public adulte.

Depuis 2009 Inne Goris crée ses spectacles dans le cadre de LOD, dont Nachtevening (Équinoxe – 2009), Muur (Mur, 2010), Droomtijd (Rêveries, 2011), Vader, Moeder, Ik en Wij (Papa, Maman, Moi et Nous, 2011) et Hoog Gras (Hautes Herbes, 2012). Elle continue dans la même veine qu'auparavant, en proposant au public du théâtre à savourer des cinq sens. En 2013 Inne Goris et LOD ont présenté plusieurs de ses spectacles au Manchester International Festival. C'est là qu'a eu lieu la création de Zigzag Zigzag (2013), spectacle qui a tourné en Belgique en 2014 ; il a été sélectionné par le jury d'enfants du Theaterfestival 2014. En 2015 La Neige a été créé, sa première collaboration avec Thomas Smetryns. En 2016, elle collaborait de nouveau avec Dominique Pauwels pour Sans Sang, après le roman de Alessandro Barrico. En 2017, elle reprendra la production pour enfants Il était une fois (de 2007-2008) et Rêveries (de 2011-2012).

Inne Goris: Plus de productions