l'opéra bègue

l'opéra bègue est une production de Pieter De Buysser, Dick van der Harst en Dominique Roodthooft.

C’est en relisant La Métamorphose de Kafka, que Dominique Roodthooft a eu l’idée du titre du spectacle. Dans la fable de Kafka, un jeune homme, Gregor Samsa, se réveille après une nuit agitée, changé en cancrelat. C’est le début d’un conflit dévastateur dans une famille bourgeoise qui ne retrouvera son unité apparente que dans la destruction de ‘l’insecte monstrueux’.

Est venu alors cette question : et si on inventait une fable dans laquelle la métamorphose s’incarnait dans la parole : et si Gregor était subitement privé de la parole compréhensible : il serait bègue, puis aphasique et glisserait petit à petit dans la débilité. Quelles seraient les réactions de l’entourage ?
C’est à partir de ces questions, d’un chantier avec les acteurs imprégnés d’observations et de questionnements autour des paroles abîmées (le travail effectué à La Devinière -maison d’accueil pour adultes psychotiques- par exemple) et de la question de la folie comme acte de résistance à un monde qui ne nous convient plus que Pieter De Buysser écrit une nouvelle fable. Une famille modeste, se retrouve complètement chamboulée par la métamorphose de la fille qui, la veille de son mariage, découvre qu’une arbre lui pousse dans la bouche...

Cette réalisation, co-signée musicalement par Dick van der Harst réunira quatre acteurs-chanteurs, un acteur musicien (harmonium) et trois musiciens (une clarinette, une basse clarinette et un basson), et s'articulera autour des exclus du langage. Spectacle de théâtre musical -le théâtre et l’opéra sont par excellence les lieux du bien-parler !-, L‘opéra bègue accueillera cette parole cassée et cherchera à faire émerger la parole de " l’idiot ", de la fracture intérieure, même chez les personnages les plus socialisés.
C'est que les bègues ne bégaient pas quand ils chantent ni quand ils sont seuls : le bégaiement est un trouble de la communication. Ce trouble ricochera sur nos propres angoisses, brassant les blessures que nous nous évertuons à camoufler. Par souci de paraître forts, normalisés. L’équipe de l’opéra bègue fouillera sous l'épiderme, en accoucheuse d ‘humanité.

 

Première 3 décembre 2004 Théâtre de la Place Liège

l'opéra bègue
l'opéra bègue
l'opéra bègue

Distribution

  • MISE EN SCÈNE Dominique Roodthooft
  • MUSIQUE Dick van der Harst
  • TEXTE Pieter De Buysser
  • ACTEURS Paola Bartoletti, Vincent Cahay, Jean-Luc Couchard, Didier De Neck, Anne-Cécile Van Dalem
  • MUSICIENS Kurt Budé, Jean-Philippe Poncin, Peter Van Cleemput
  • DÉCOR Philippe Henry
  • LUMIÈRE Laurent Kaye
  • DRAMATURGIE Ellen Stynen
  • PRODUCTION LOD muziektheater, Le Corridor (Liège) & Théâtre de la Place (Liège)

Encore plus?

Autres productions en archives