Paradis

De combien de façons une personne peut-elle retomber ? Du paradis, de sa jeunesse, d'une relation, de la langue. Comment peut-on s'exercer au deuil en prévision d'un chagrin qui est encore à venir ? De quel volume de fiction avons-nous besoin avant de devenir réellement authentiques ? Et de sentimentalité, avant de pouvoir partager réellement des émotions ? Hof Van Eede s'exerce à l'empathie. Le point de départ est une tragédie fortuite. Le compositeur de LOD Thomas Smetryns achète en ligne la photo ancienne d'une jeune danseuse. Peu après, il trouve dans sa boîte aux lettres un album de photos complet, une vie entière sous forme de puzzle.

Une villa fleurie en Provence. ['Bienvenue au paradis']. Un homme d'âge moyen avec une femme plus jeune et un petit garçon parmi les fleurs. [Une bouffée de musique de harpe s'échappant de la fenêtre ouverte] Une série de cartes postales envoyées depuis le sanatorium par l'homme à la femme, restée seule à la villa avec le jeune fils. [Accents sombres du piano, le drame menace] Le jeune garçon à vélo. Photos de police, collées à la hâte : un vélo de garçon et une mobylette, un manteau de garçon pris dans le garde-boue. Et une notice nécrologique : le fils est mort. À seize ans. [Coup de timbales, note triste et étirée du violon].

Hof van Eede, le jeune collectif théâtral des sœurs Ans et Louise Van den Eede et de Wannes Gyselinck, entreprend en collaboration avec le compositeur Thomas Smetryns et l'Ensemble Besides un exercice sur l'empathie, sur la corde raide entre le tragique quotidien et le comique involontaire, entre documentaire et fiction. Ce n'est pas un opéra, les personnages ne chantent pas ; en revanche, la musique est une stratégie pour guider, manipuler ou entraver les émotions. Car dans quelle mesure la vie réelle supporte-t-elle une bande-son ?

Paradis

Distribution

  • TEXTE Wannes Gyselinck, Louise Van den Eede, Ans Van den Eede & Jeroen Van Der Ven 
  • AVEC Jeroen Van der Ven & Ans Van den Eede
  • COMPOSITION Thomas Smetryns
  • MUSICIENS Ensemble Besides (guitare classique/électrique: Toon Callier, harpe/fender rhodes: Jutta Troch, violon: Marieke Berendsen)
  • PRODUCTION LOD muziektheater & Hof van Eede
  • COPRODUCTION De Spil Roeselare
  • SOUTIEN CAMPO & Arenbergschouwburg

Partenaires

  • https://uitin.gent.be/agenda/search?query=ingentsgezelschap

Encore plus?

Autres productions en archives